p-bezonsdemol 

 

cité de la Paix à Bezons

 

Construite après l'appel de l'abbé Pierre, la cité Emmaüs fut appelée "cité de la Paix. Un ancien camarade de la classe de l'école Louise-Michel à Bezons, Georges Thibault, me demande s'il en existe encore des images.

Apparemment non... Ou alors, il va falloir chercher longuement.

La seule que jai trouvée fut prise au moment de sa démolition et de sa reconstruction à l'endroit même.

Que ceux qui possèdent des photos les rendent publiques...! Cela rappellera de bons souvenirs aux gamins des années 1960. Merci.

Michel Renard

 

p-bezonsavapcôte à côté, un bâtiment neuf et un ancien encore debout

p-bezonsdemol
la destruction...

 - source des ces photos

 

commentaire témoignage

Cité de la Paix

GRAND MERCI, Michel pour le travail que tu fais et merci de l'appel que tu as lancé pour pouvoir retrouver des images du passé. J'ai déja retrouvé quelques copains de classe sur trombi.com et copain d'avant, j'espere que tu pourras nous revoir sur ses sites et faire comme nous, renouer le contact pour quelques temps
À bientôt de te lire quelques part, une confirmation aussi, petite mais de source sur mes parents qui ont fait partie des monos de la Luziere mais maman n'a pas retrouvée de photos et quant je lui ai montré les images de ton site, elle a pleuré de bonheur. Elle a 89 ans pour te dire que pour elle c'est du vieux si on peut dire comme ça.
GRAND MERCI encore et à bientot
Georges Thibault
21 février 2012
____________________
 
Nous sommes arrivés dans le plus grand des blocs celui qui était en parallèle de la nationale 13 juste en face du dépot du forain, si tu l'as connu.cNous étions au 3eme étage, l'appartement à l'extrémité du bloc juste à coté du vide ordure en bout de coursive.
 
Dans se bloc qui était très long pour nous les gosses, y avait 2 cages d'escaliers dont on se faisait un jeu de courses de vitesse entre les trois étages (en long en large et en travers) si je peux dire. Les parents et nous sommes arrivés j'avais 3 ans.
 
Donc dans les années 55 ou 56 nous y sommes restés... eh bien juste un peu avant que je ne aprte à l'armée. Pour moi, tu vois, j'y ai vécu toute ma jeunesse. Après les parents sont descendus à la cité du pont de Bezons, les 2 tours à droite à coté du lycée technique.
Puis, de là ils sont partis pour Nanterre, et à la retraite ils sont descendus dans le sud-sud, près de Carcassonne, où je suis actuellement et que je crois que je finirai moi aussi.

Bon te laisse pour aujourd'hui, tu as du travail et moi aussi en quelques sorte, alors à bientoô et encore MERCI de tout ça que tu fais.
Amicalement
Georges
21 février 2012

 

- retour à l'accueil